Le crédit travaux

Complicio

Faites une demande de crédit à la consommation avec Complicio

Le crédit travaux, comme son nom l’indique, a été mis en place pour aider au financement de l’entretien d’un bien immobilier, et plus particulièrement à celui d’une résidence principale, et ce quel que soit le statut de l’occupant, que celui-ci soit locataire, copropriétaire ou bien encore propriétaire.

Ce crédit, accessible à tous, permet d’assurer jusqu’à 100 % du financement des travaux, mais ne peut cependant excéder, comme tous les crédits à la consommation, 21 500 €. Les modalités de remboursement varient, bien entendu, en fonction de l’organisme auprès duquel il est souscrit. Son taux d’intérêt peut ainsi osciller, en moyenne, entre 3 % et 9 %, celui-ci étant directement lié à la somme empruntée ainsi qu’à la durée de remboursement, les échéances à verser pouvant s’étendre, en principe, sur un maximum de 84 mois.

Le Compte Epargne Logement (CEL), permet également, après une phase d’épargne, de se voir accorder un crédit visant à aider au financement de travaux. Il s’agit même d’un moyen très utilisé par les propriétaires, celui-ci leur permettant de profiter d’avantages particulièrement intéressants tels que la valorisation du capital, au cours de la première étape d’une durée minimum de 18 mois, à un taux de 0,75 %, complété par une prime de l’Etat à hauteur de 0,50 %, ou encore un taux d’intérêt, en phase de prêt, tout à fait attractif puisque fixé à 3 %, hors assurance,  ainsi qu’une durée de remboursement pouvant s’étendre de 2 à 15 ans ; son montant ne pouvant toutefois excéder 23 000 €.

Une autre formule est également proposée aux personnes acquérant leur résidence principale, et n’ayant pas été elles-mêmes propriétaires au cours des deux dernières années ayant précédé la demande. Il s’agit du Prêt à Taux Zéro (PTZ) qui permet soit de financer l’acquisition d’un bien immobilier, soit de soutenir l’acquéreur dans les travaux d’aménagement d’un logement préalablement occupé par d’autres personnes. Il convient, afin de pouvoir en bénéficier, de remplir certaines conditions ; ces exigences diffèrent en fonction, tout d’abord, des ressources des futurs propriétaires, puis ensuite de la localisation du bien immobilier ainsi que du nombre de personnes qui occuperont cette habitation, le bénéficiaire devant en plus s’engager à occuper, au minimum huit mois par an, ce futur logement jusqu’à la fin du remboursement de ce crédit. En cas de vente, les sommes restant dues doivent être intégralement versés à cette occasion, à moins que l’emprunteur ne souhaite conserver le capital pour acquérir un nouveau bien correspondant également aux critères permettant de profiter d’un nouveau PTZ.

De nouveaux prêts, dits écologiques, ont également fait leur apparition, ceux-ci ne concernent, en revanche, que des travaux en vue d’améliorer les performances environnementales de son habitation. Ils se présentent sous plusieurs formes, les prêts bancaires, pour le financement d’opérations visant à optimiser les consommations d’énergie par l’installation, par exemple, d’appareils utilisant les énergies renouvelables, les prêts Gaz de France et Primagaz, également orientés vers les économies d’énergie, par le biais notamment d’une aide consacrée à l’installation ou la rénovation d’équipement de chauffage au gaz ainsi qu’à l’amélioration des performances thermiques du bien immobilier, ainsi que le prêt EDF, celui-ci concernant, plus particulièrement, l’installation d’équipement de chauffage électrique permettant de gérer les dépenses énergétiques, mais aussi la mise en place de systèmes garantissant, par exemple, la fourniture d’eau chaude solaire.

Toujours dans un contexte visant à préserver l’environnement, un éco-Prêt à Taux Zéro (éco-PTZ), est également proposé aux propriétaires d’une maison individuelle ou d’un appartement, dont la construction s’est achevée avant le 1er janvier 1990. Bénéficiant d’une durée de 10 ans, pour un montant maximum de 30 000 €, sa souscription n’est, en aucun cas, soumise à des conditions de ressources mais doit cependant obéir à certaines obligations, telles que des catégories précises de travaux ou encore l’atteinte d’un objectif déterminé, dont le respect sera vérifié, par l’administration fiscale, dans un délai de deux ans, suite à l’accord de ce crédit.

De nombreuses solutions sont ainsi offertes pour soutenir l’entreprise de travaux permettant d’améliorer le logement, ces dernières années ont même vu apparaître de nombreuses formules permettant de financer des projets à but écologique ; ces derniers pouvant même donner droit, en plus, à un crédit d’impôt.

Faites une demande de crédit à la consommation avec Complicio

Les commentaires sont fermés.



Crédit conso: les acteurs
Type de crédits conso
Dossier crédits conso
Archives des actualités