Le prêt sur gage





Dans une situation économique particulièrement morose depuis deux ans, et alors que cette dernière n’est pas prête de se terminer avant au moins 12 mois, il semblerait que les Français optent pour toutes les solutions possibles afin de générer des liquidités.

Que l’objectif soit de rééquilibrer sa trésorerie ou de disposer d’un capital d’avance, de nombreux produits financiers et autres mécanismes sont utilisés. Évidemment, le crédit à la consommation ou encore le rachat de crédit sont des solutions particulièrement plébiscitées par bon nombre de foyers. Ces dernières permettent d’ajuster votre trésorerie, si ce n’est de rééchelonner le remboursement de toutes vos dettes. Un levier particulièrement peu utilisé jusqu’à présent est en train de faire surface, il s’agit du prêt sur gage. Le mécanisme de ce dernier est particulièrement simple. Il vous suffit de vous rendre au crédit municipal le plus proche de chez vous, sachant qu’il en existe 20 à travers la France, puis d’y déposer vos objets de valeur.

Une solution de plus en plus utilisée

Il peut s’agir d’un bijou, d’une voiture ou encore une œuvre d’art. Grâce à ces objets, vous allez pouvoir obtenir un prêt dont le montant sera compris entre 50 % et 70 % de la valeur des items ainsi déposés. C’est ce que nous appelons le prêt sur gage. Si par exemple vous déposez un objet dont la valeur est de 1000 euros, alors vous pourrez emprunter entre 500 et 700 euros. Le taux d’intérêt généralement constaté est compris entre 10 % et 14 %. Vous pourrez récupérer vos biens si et seulement si vous remboursez la somme ainsi empruntée. Si vous ne le faites pas, les objets déposés seront mis aux enchères. Deux solutions sont alors possibles, soit le montant de cette vente couvre le montant du crédit et alors vous seriez même susceptible de percevoir cette plus-value, soit la vente ne couvre pas l’entièreté du crédit contracté, auquel cas vous devrez compléter par vous-même.

Mots-clefs :

Cet article a été publié le Mercredi 26 octobre 2011 à 4:09 et est classé dans Credit conso. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.



Crédit conso: les acteurs
Type de crédits conso
Dossier crédits conso
Archives des actualités