Forte baisse du CAC 40 suite aux élections italiennes





La Zone Euro vient de subir une succession de turbulences après plusieurs semaines de croissance soutenue sur les marchés financiers. Le point d’orgue a été atteint ces derniers jours suite aux élections italiennes. En effet, alors que Silvio Berlusconi tente de revenir aux affaires, c’est la gauche qui a décroché une majorité des sièges à la chambre des députés.

Toutefois, le parti n’a pas obtenu une majorité indispensable au Sénat, ce qui laisse l’Italie dans une situation de blocage qui parait inextricable pour les investisseurs. Alors que le peuple italien a fourni de nombreux efforts pour tenter une sortie de la crise, le fait que le parti de gauche passe marque une rupture, comme en France dans les réformes démarrées.

La politique italienne dans l’impasse inquiète les marchés

Suite à cela, et malgré les bonnes nouvelles provenant des Etats-Unis, les principaux indices ont plongé. En France, le CAC 40 a connu une baisse de plus de 100 points en une seule journée, soit une diminution de plus de 2,67 % de sa valeur. Automatiquement, les volumes échangés ont été bien plus importants que lors des jours précédents.

Selon les spécialistes, de tous les scénarios envisagés dans le cadre de l’élection transalpine, il s’agit du pire qui soit. Les investisseurs se montrent techniquement beaucoup plus frileux face à des gouvernements de gauche. Il semble donc que les remous de la crise se poursuivent sur la Zone Euro.

Mots-clefs :

Cet article a été publié le vendredi 1 mars 2013 à 9:25 et est classé dans Credit conso. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.



Crédit conso: les acteurs
Type de crédits conso
Dossier crédits conso
Archives des actualités