Finalisation de la loi Lagarde

Depuis le début de l’année 2011, les lois votées l’an passé par l’Assemblée Nationale et le Sénat sont mises en application concernant le surendettement. Ces textes rédigés par la Ministre de l’économie, Christine Lagarde, ont pour objectif de protéger les consommateurs tout en les responsabilisant. Après s’être attaquée aux cartes de fidélités, aux publicités incitatives et aux taux gonflés, la potentielle future directrice du FMI (Fond Monétaire International), a mis en place le dernier volet de sa loi. Il s’agit de mettre en évidence, sur tous les relevés de compte fournis par les organismes de crédit en fin de mois à ses utilisateurs, les mensualités restantes dues. L’objectif est de maximiser la transparence des organismes prêteurs tout en informant de façon pragmatique le consommateur. Ainsi, ce dernier connaitre la somme qu’il doit verser jusqu’au remboursement total de son crédit.

Le principal danger réside dans le fait que les consommateurs contractent d’autres crédits sans avoir la connaissance réelle de ce qu’ils doivent aux organismes chez qui ils ont déjà contracté. Bien sûr, la responsabilisation des personnes physiques doit aussi être mis en cause car nul n’est censé ignorer qu’à partir du moment où il a contracté un crédit, il doit forcément le rembourser jusqu’à son terme. Ce dernier volet vient donc terminer l’application définitive de la loi sur le surendettement. Tous les agents économiques ont un intérêt évident à suivre ces règles, les ménages comme les organismes de crédit. Les uns pour la santé financière du foyer et les autres pour la transparence de leurs offres.

Tags: ,

Comments are closed.